Puta Madre – Ankama label 619

En 2006 les éditions Ankama amorcent une bombe qui va faire un joli remue-ménage : Mutafukaz ! Onze ans plus tard, en plus d’une jolie édition intégrale de la série qui sortira dans le courant de l’année, c’est le film d’animation qui fera également son arrivée ! et ce n’est pas tout, car depuis le 24 février, est sortie le spin-off de la série : Puta Madre.

Côté histoire, ce premier chapitre pose les éléments et le contexte de l’intrigue principale. Jesus est un jeune garçon qui a passé les douze premières années de sa vie auprès de sa mère un peu paumé, dans un bled perdu au sud de la Californie. Il a un petit frère de 3 ans, Pico. Les deux frères, de deux pères différents, ont un point en commun... ils n’ont jamais connu leur père respectif… Depuis un soir d’Halloween, Jesus aperçoit un spectre à tête de citrouille qu’il surnomme Spooky. Il est le seul à pouvoir le voir. Celui-ci lui demande de faire des mauvaises choses, à son entourage, dans la vie, etc. Un jour, le corps de Pico est retrouvé sans vie, l’enfant a visiblement été tué par plusieurs coups à la tête. La police fait de Jesus le coupable idéal et les faits semblent confirmer sa culpabilité, alors que le garçon nie en bloc. Le procès a lieu et il est condamné à sept ans d’emprisonnement. L’enfant rejoint une prison pour adulte, mais afin de le protéger, il est mis dans une cellule isolée. Le temps passe, et sa mère finit par ne plus venir lui rendre visite... 
Run revient tout en finesse, mais pas sans force avec ce premier chapitre de Puta Madre.
Côté dessin, il s’est associé avec un auteur qui n’est pas inconnu des fans de Doggybags (aussi chez Ankama) : Neyef.
Comme à son habitude, Run dépeint une société américaine très dure. Le scénario est habilement mené, Jesus est un petit garçon attachant et ce qui lui arrive ne peut pas vous laisser insensible. On pressent que le monde impitoyable de la prison va lui faire perdre définitivement son innocence... Neyef retranscrit parfaitement l’atmosphère fantasmée des prisons américaines. Le découpage est d’une efficacité redoutable et l’ensemble très travaillé. Pour résumé, Puta Madre combine une intrigue habilement menée et un graphisme ultra dynamique, avec juste ce qu’il faut de noirceur. Un seul regret… le tome 2 n’est pas encore sorti... à suivre de très près.
Puta Madre comptera en tout 6 tomes de 32 pages chacun avec Neyef au dessin et Run au scénario !

 


PUTA MADRE VOL.1
ANKAMA
NEYEF et run
Sortie 02/03/2017
3.90 €

 
 

Published by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *